Bella Diallo

Bella Diallo    Conakry, GN

 

Guinée online
Les éléves dans la rue à bonfi La grève des enseignants perdure et les élèves s’impatientent. Ce lundi matin, encore, les écoliers du lycée Bonfi ont donné le ton aux
manifestations en descendant dans la rue pour réclamer la reprise des cours.
Non contents du manque d’enseignants, les élèves ont décidé d’élire domicile dans la rue pour se faire entendre. Ils ont érigé des barricades sur l’autoroute Fidel Castro, perturbant ainsi la circulation.
Le mouvement de colère a été désamorcé par les forces de l’ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogène. Un calme précaire est dans la zone et la circulation a été rétablie.
Vision guinee
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Damaro Camara estime que Bouréma Condé a pris la ‘’bonne décision’’ à Matoto
in Politique 17 décembre 2018 0

Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a décidé d’invalider l’élection du maire de Matoto. Le général Bouréma Condé a annoncé la tenue d’un nouveau scrutin dans les prochains jours.
Interpellé par VisionGuinee, le député Amadou Damaro Camara s’est abstenu de tout commentaire sur le déroulement de l’élection samedi dernier à la mairie de Matoto. ‘’Je n’ai pas de commentaire particulier à faire. Chacun revendique la victoire. Il y a eu une véritable confusion lors de cette élection’’, indique le patron de la majorité parlementaire.
Il estime que le ministre de l’administration a pris la ‘’bonne décision’’ en invalidant le scrutin. ‘’Il a dit que l’élection va reprendre dans un environnement plus sécurisé. C’est la bonne démarche’’, laisse-t-il entendre.
‘’Même si un camp refuse la reprise de cette élection, elle aura lieu. A Kindia par exemple, ils sont descendus dans la rue, ils ont fait des casses. Au finish, il y a un maire à Kindia’’.
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Sidya Touré : ‘’Je n’ai jamais quitté l’opposition’’
Haut représentant du chef de l’Etat depuis janvier 2016, Sidy Touré a claqué la porte la semaine dernière. Souvent critiqué pour le positionnement politique de son parti, l’ancien Premier ministre affirme qu’il est reste dans l’opposition malgré sa collaboration avec le président de la République, Alpha Condé.
‘’En réalité, je n’ai jamais quitté l’opposition’’, indique-t-il à RFI, ajoutant qu’il sera beaucoup plus actif dans l’opposition après son divorce d’avec Alpha Condé. ‘’C’était plus difficile d’être un conseil et en même temps de dénoncer un certain nombre de vérités’’, professe l’ancien Premier ministre.
Il assure qu’il a toujours été ‘’quelqu’un qui est opposé à la manière dont les choses se font. Pas forcément dans les mêmes proportions que l’opposition républicaine veut dire, mais nous serons un groupe de parti qui allons travailler à former une coalition d’opposition, qui fera de l’opposition républicaine, mais qui ne contestera pas moins le système de gouvernance que nous avons dans notre pays’’
Vision guinee
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Bella Diallo
12 Déc 2018
Tu es waouh
15 Déc 2018
Je commente
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Bella Diallo
07 Déc 2018
Tu es superbe
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Assainissement de Conakry : ‘’on fait de la mamaya et de la comédie’’, selon Fodé Oussou Fofana
Le gouvernement a décidé d’interdire la circulation le dernier samedi de chaque mois pour assainir la capitale de Conakry de 6h à 11h. Le vice- président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) estime que cette démarche du gouvernement est une pure comédie.
‘’Ils ont érigé des barrages partout, mais Conakry est toujours sale. Au lieu d’adopter des stratégies pour rendre la ville propre, on fait de la mamaya et de la comédie. C’est de la comédie’’, estime Fodé Oussou Fofana.
A l’en croire, ‘’si on veut faire du nettoyage, on peut le faire la nuit sans empêcher les gens de circuler. Imaginez une femme enceinte qui veut rejoindre l’hôpital alors que les taxis ne circulent pas, elle risque de perdre sa vie’’.
Le président des libéraux démocrates invite le gouvernement à s’inspirer de la politique d’assainissement des certains pays africains pour l’appliquer chez nous. ‘’Ils n’ont qu’à aller à Abidjan, à Lomé ou à Bamako pour demander à ces gouvernements comment ils font pour que leurs villes soient propre’’ suggère-t-il au pouvoir d’Alpha Condé.
Vision guinee
07 Déc 2018
C'est la de la mamaya ma chère Bella
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Mouctar Diallo annonce une bonne nouvelle pour les habitants de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa
Le ministre de la Jeunesse affirme que les populations de l’axe sont victimes d’une certaine injustice de l’Etat qui n’a que trop duré. Mouctar Diallo assure que des dispositions sont prises par le gouvernement pour rectifier le tir.
Le numéro 1 des Nouvelles forces démocratiques, à qui veut l’entendre, dit qu’au niveau de Hamdallaye, Bambeto, Cosa et Wanindara, ‘’l’Etat n’est présent que par les moyens de répression à travers la police et la gendarmerie’’.
‘’Vous n’y verrez pas d’infrastructures majeures dans la zone. Cette partie, depuis longtemps, a été abandonnée. Ce qui a favorisé des préjugés, des frustrations et amené ces populations à être hostiles à l’Etat. C’est un terrot fertile à toute sorte de manipulations’’, explique Mouctar Diallo dans Terrain politique.
Au sein de son département, il déclare que ‘’nous sommes en train de travailler à l’autonomisation des jeunes. Avec les responsables de Fonds des Nations unies pour la population, nous avons échangé dans le cadre de capture de la dividende démographique’’.
Il est question, selon le ministre Diallo, de dupliquer un projet qui a été réalisé à Dakar. ‘’On est en phase pilote. On a élargira le projet à l’ensemble des communes du pays. Pour l’instant, nous avons identifié Hamdallaye-Bambeto-Cosa’’, précise-t-il.
‘’Nous avons bénéficié d’un financement pour construire neuf stations d’adduction d’eau sur l’axe Hamdallaye, Bambeto et Cosa, 100 salles de classe, 3 centres de santé et l’accompagnement de groupements de jeunes et de femmes en vue de leur autonomisation’’, annonce-t-il dans la foulée.
Mouctar Diallo entend impliquer des jeunes de l’axe dans la promotion de la bonne gouvernance. Et d’ici la fin de l’année, assure-t-il, ‘’nous allons construire trois forages à Hamdallaye, Bambeto et Cosa. Nous allons aussi accompagner 18 organisations de jeunes et de femmes’’.
Vision guinee
05 Déc 2018
J'ai pas confience
06 Déc 2018
Vraiment
07 Déc 2018
Vraiment
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Lamine Bangoura, président de la cour constitutionnelle : “le plus dur va commencer maintenant”
Les membres de la cour constitutionnelle se sont retrouvés à Kindia pour une retraite. Le président de l’institution, Mohamed Lamine Bangoura a déclaré, au terme des travaux, que le plus dur commence maintenant pour lui et ses coéquipiers.
Pour le successeur de Mohamed Lamine Bangoura, “le plus dur va commencer maintenant”, appelant ses collègues de la gardienne de la constitution à travailler dans un “élan de collégialité pour transformer nos ambitions”.
Il s’engage à assurer le suivi des actes de la retraite de Kindia ainsi que les propositions en vue de leur matérialisation. Au cours de la retraite de Kindia, le président de la cour constitutionnelle affirme que “nous avons pris la pleine mesure de nos faiblesses, des défis, des menaces”.
Il assure que les participants ont davantage compris l’étendue des taches qui les attendent, avant de souligner que des ressources humaines de qualité sont indispensables pour l’expansion et le rayonnement de l’institution.
Lors de sa prise de fonction après l’éviction de Kélèfa Sall, Mohamed Lamine Bangoura avait promis d’être constamment à l’écoute de ses collaborateurs. “Je serai le fidèle interprète de nos décisions communes et simple exécutant des tâches que nous aurons à définir ensemble. Nous allons aussi amorcer une nouvelle ère dont les piliers sont le respect de la loi, l’esprit de collégialité, le respect mutuel, la solidarité, la fraternité, la transparence et l’humilité”, avait-il annoncé.
Fin octobre, Kélèfa Sall dans une interview avec Jeune Afrique a déclaré qu’il se considère toujours comme le président de la cour constitutionnelle. Pour reconnaitre son éviction, il exige le respect de la loi : ‘’Tant que la procédure n’est pas respectée, je reste le président de la Cour même si, matériellement, je n’exerce plus cette fonction’’.
Vision guinee
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Mamadou Taran Diallo, Ministre de la Citoyenneté et de l'Unité Nationale
Mamadou Taran Diallo, Ministre de la Citoyenneté et de l'Unité Nationale
CONAKRY- Un nouveau membre du Gouvernement dirigé par Kassory Fofana a été nommé ce mardi 27 novembre 2018 par le Président Alpha Condé.
Un décret lu à la télévision nationale a annoncé la nomination de Mamadou Taran Diiallo au poste de Ministre de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale.
Il remplace à ce poste Kalifa Gassama Diaby qui a démissionné.
Mamadou Taran Diallo était jusque là à la tête de l’ONG « Publiez ce que vous payez » qui évolue dans le secteur minier
Veuillez vous connecter pour commenter ce post
Guinée online
Sidya Touré
CONAKRY- Alors qu’une réunion décisive du bureau exécutif de son parti , Sidya Touré vient à nouveau de jeter le pavé dans la mare.
L’avenir de la « complicité » entre Alpha Condé et Sidya Touré semble être de plus en plus compromis.
L’actuel Haut-Représentant du Chef de l’Etat dénonce une forme de trahison dans l’application de l’accord politique signé entre l’UFR et le RPG Arc-en-ciel. Sidya Touré cite en exemple la préfecture de Boké où le RPG Arc-en-ciel aurait noué une alliance « contre nature » avec l’Union des Forces Démocratiques de Guinée de Cellou Dalein Diallo.
« Après la trahison de Boké, où on s’est mis d’accord sur quelque chose, et le RPG est parti négocier avec l’UFDG, non seulement pour nous enlever la mairie, mais aussi pour faire en sorte qu’on n’ait aucun représentant dans l’exécutif communal de Boké. Alors que les accords qu’on a signés commençaient par cette ville-là », a dénoncé Sidya Touré qui promet une « vengeance » contre le parti au pouvoir.
« Donc nous avons décidé au niveau de l’UFR, que c’est la seule commune que le RPG va gagner dans la préfecture de Boké », souligne le président de l’UFR.
Cette sortie de Sidya Touré compromet dangereusement les chances du RPG Arc-en-ciel de gagner la commune de Matoto, la plus grande de Conakry.
Africa guinee
Veuillez vous connecter pour commenter ce post