World online
Madame Hassatou Diallo, mariée et mère d’un enfant, a été tuée dans des circonstances horribles dans la journée du vendredi 25 Mai 2018 à son domicile au quartier Adjamé (grand bloc), dans la capitale ivoirienne Abidjan. Alors qu’elle s’apprêtait à se rendre dans sa belle-famille pour la rupture du jeûne, des individus sont entrés dans sa maison pour la ligoter avant de l’égorger.

La communauté guinéenne à Abidjan est sous le choc. Elhadj Abdourahmane Diallo, membre de la communauté guinéenne décrit les circonstances dans lesquelles cette horreur est arrivée.

« Nous sommes vraiment touchés par cette triste nouvelle. Mme Hassatou Diallo, comme d’habitude, a dit à sa servante d’aller avec son bébé dans sa belle-famille où elle a l’habitude d’aller faire la rupture avec la grande famille ainsi que son mari. Mais ce vendredi 25 Mai elle a envoyé la servante et le bébé, elle a dit qu’elle se lave avant de les rejoindre. Finalement elle n’est jamais partie. A l’heure de la prière, le mari de la victime s’est directement rendu chez son oncle pour la rupture comme d’habitude mais sa femme n’y était pas. L’oncle du mari lui a dit va voir pourquoi ta femme n’est pas venue aujourd’hui, on l’a pas vu à la préparation ni à la rupture. Ce dernier a quitté pour aller vérifier. Une fois sur place, le mari a trouvé que sa femme est ligotée et égorgée, toute la maison imbibée de sang. C’est comme ça que les gens ont été informés. Selon nos informations le crime a été commis entre 16h et 17h », a expliqué ce ressortissant guinéen qui indique beaucoup d’interpellations ont été opérées pour mener les enquêtes.

Le president du conseil des guinéens en Côte d’Ivoire, Monsieur Kaba Sekou, a décrit lui aussi une scène horrible. « Nous avons découvert une scène horrible, ils ont attaché la femme, bâillonné sa bouche, ils l’ont égorgée. On ignore si elle a été violée ou pas. Les auteurs ne sont pas trouvés pour le moment. Le procureur, la police sont tous venus faire le constat. Le corps est actuellement à l’hôpital central d’Adjamé pour l’autopsie. L’enquête suit son cours », a précisé M. Kaba. Le veuf, sous le choc, n’a pas pu nous parler.
Affaire à suivre
28 Mai
Paix a son âme
28 Mai
INNAA LILLAAHI WA INNAA ILAYHI RAAJIUUNA. QUE LA TERRE LUI SOIT LEGE... Afficher la suite RE
28 Mai
Triste nouvelle.
28 Mai
Qu'ALLAAH azzawwajal l'acueil dans son firdaws eternel
28 Mai
Et que les coupables périssent ici bas et dans l'audela. Ils brûleront dans la Houtamah
29 Mai
Rip
29 Mai
Quelle triste nouvelle ?
30 Mai
Toute mes condoleances
31 Mai
Rip
02 Juin
Paix a son âme
02 Juin
Amina
13 Juin
Que la terre lui soit légère !
Veuillez vous connecter pour commenter ce post